AVISO

O administrador deste blogue
não é responsável pelas opiniões
veiculadas por terceiros
nem a sua publicação quer dizer
que delas partilhe, apenas as
publica como reflexo da
sociedade em que se inserem
dando-lhes visibilidade
mas nunca fazendo delas opinião própria.
Ao desenvolturasedesacatos reserva-se ainda o direito
de eliminar qualquer comentário anónimo ou não identificado, que contenha ataques
deliberadamente pessoais, que em nada contribuampara o debate de ideias ou para a denúncia
de situações menos claras do ponto de vista ético.


domingo, 23 de abril de 2017

NA SIC NOTÍCIAS


Rapaz, francês, formado em direito, 23 anos, entrevistado:
- É francês?
- Sim, a minha mãe é emigrante portuguesa e aqui em França conheceu o meu pai, um emigrante espanhol, eu já nasci cá.
- Em quem vai votar?
- Na Marine Le Pen.
- Porquê?
- porque ela é contra a emigração e eu acho muito bem, porque nós não queremos cá emigrantes.

3 comentários:

  1. E é êste analfabruto descendente de emigrantes,formado em Direito???!!!Só posso concluir que tem minhocas na massa encefálica.

    ResponderEliminar
  2. Um asno destes, só pode descende de dois burros. Foi c@g@d0.

    ResponderEliminar
  3. Le comble de la stupidité, de la négation de soi (et je l’ai entendu l’imbécile heureux á la télé cette fin de semaine). Je devrais dire, pour me mettre dans son échelle de valeur, le "bâtard" ?
    "Um gamin, “français” (auto-proclamé, car si je suis son idéologie je pourrais sans doute remettre en question sa pseudo-nationalité), formé (mal formé, la culture et l’école ne sont plus ce qu’elles étaient) en droit. 23 ans á pour un reportage d’une chaine portugaise:
    - Tu es français?
    - Oui, ma mère est émigrante portugaise et en France elle a connu mon père, un émigrant espagnol, et moi je suis né ici.
    - Vous allez voter pour qui?
    - Pour Marine Le Pen.
    - Pourquoi?
    - Parce que elle est contre l’immigration et je trouve très bien, nous ne voulons pas d’émigrants ici.”
    Le comble de l’imbécilité, j’ai honte á ma République, j’ai honte á ma Frances, mais j’ai encore plus honte á mon Portugal, á sa culture fasciste, se pauvre idiot qui se veut si français, n'a rien appris, a gardé dans ces gènes, la lâcheté. La culture, fasciste, collaborationniste, inculqué á ses parents au point de renier ce qu’il est. Mais malheureusement au Front national il y en a beaucoup, des traites, des sans mémoire et reconnaissance, en manque d’identité, qui se veulent plus Français que les français, des portugais, des espagnols, des polonais qui ont oubliés ou n’ont jamais su d’où venais les ratonnades, des italiens, enfin des gens de riens sans identités, sans colonne vertébrale, et ceux-là, moi qui est tant « vendu » la culture, la république française, qui devant des incongruité, me définissait devant mes interlocuteurs portugais ou espagnols comme un fils de la république, de la culture française, j’ai honte, et j’espère qu’ils ne s’en souviennent plus… Et je vois des trou du cul, dire de telles merdes…Vous me direz, normal pour des trous du cul…
    Je les renvois á ça :
    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »
    Martin Niemoller

    Et aussi á lire, á se cultiver, á savoir et respecter d’où ils viennent, rien ne l’effacera, á respecter leur passé et celui de la France, á respecter leur parents…Pour pouvoir se respecter eux-mêmes…J’ai mal quand je vois ces énergumènes, á ma République française, j’ai mal á mon Portugal…J’ai honte de partager ces 2 entités avec ce type de personne…


    ResponderEliminar